Jet Lag et fatigue : quelques précautions pour éviter ce moment désagréable 


Votre voyage peut se retrouver complètement gâché si vous n’arrivez pas à vous faire au décalage horaire du pays que vous avez choisi pour passer vos vacances. En effet, jetlag et fatigue font bon ménage, et pourrissent ce qui est était sensé être des moments de bonheur et de découverte.

Ce que je vous propose donc aujourd’hui c’est de découvrir comment faire pour prévenir au maximum cette période de fatigue, pouvant vous immobiliser toute la journée et au final vous gâcher vos vacances si cela continue. Oui, on peut tout à fait travailler notre corps pour mieux le conditionner à s’adapter au changement d’horaire qu’on lui impose. Si vous avez 5 minutes, je vous propose de suivre ces quelques lignes.

voyage

Ce que vous devez savoir sur le jetlag

D’abord, faisons un peu connaissance avec ce que l’on appelle le décalage horaire. En principe, il s’agit de la différence d’heure qu’il y a entre celle de votre région et que vous vivez donc au quotidien et celle de votre destination. C’est surtout le syndrome du décalage horaire qui nous intéresse aujourd’hui, celui qui nous fait vivre un enfant quand on n’arrive pas à s’y faire.

Pourquoi le décalage horaire a tant d’effet sur notre corps ? Tout simplement parce que cela le déstabilise dans ses habitudes et que des effets désagréables se produisent quand on a du mal à s’y faire. Le corps a son propre rythme, une sorte d’horloge interne conditionnée par ce que l’on appelle le rythme circadien. Quand on bouscule ces habitudes, il est normal que cela ait des répercussions.

En effet, quand le corps n’arrive pas à s’adapter, il n’est pas rare qu’il réagisse avec des sensations de nausées, une fatigue extrême dans la plupart des cas, perte d’appétit et problèmes intestinaux qui peuvent vous clouer au lit. Certains préconisent de voyager vers l’ouest pour réduire au maximum les effets du jetlag.

voyage

Quelques précautions à prendre avant votre départ

Si vous voulez mettre votre corps en bonne condition avant de partir, voici quelques précautions à prendre et quelques astuces pour mieux vous préparer. Déjà, quelques semaines avant votre départ, veillez à habituer votre corps au changement d’horaire.

Pour cela, vous pouvez mettre votre réveil à l’heure de réveil dans votre pays de destination, vous réveiller quand il sonne puis vous activer à faire certaines choses avant de vous rendormir. Cela peut paraître un peu débile, mais ça marche si vous savez comment vous y prendre.

Je vous recommande également de planifier votre voyage pour faire en sorte d’atterrir en journée, ce qui est plus commode pour s’habituer rapidement aux changements d’heures. Le soleil a beaucoup d’effet sur notre horloge interne. Prendre un vol avec escale peut vous aider en cela.

Je vous recommande également de bien vous reposer et de bien vous nourrir avant votre départ. En effet, nous avons tendance à vouloir nous fatiguer pour pouvoir dormir ensuite dans l’avion, ce qui est une mauvaise idée, car vous serez encore plus mal en point si jamais vous n’arrivez pas à vous reposer.

Ce qu’il faut faire ou ne pas faire dans l’avion

Une fois dans votre avion, vous pouvez également faire quelques trucs et ne pas en faire certaines pour bien vous mettre en bonne condition autant durant le voyage qu’à votre arrivée. Ce que je vous conseille de faire en premier, c’est de régler votre montre à l’heure de votre pays de destination. C’est une sorte de manipulation psychologique sensée vous aider pour mieux supporter le jet lag.

Ce qu’il ne faut pas faire dans l’avion par contre, c’est de prendre des boissons alcoolisées, que l’on considère parfois comme une aide indispensable pour trouver le sommeil. Oui, l’alcool vous abrutit et vous fait dormir, mais d’un sommeil de très mauvaise qualité. La gueule de bois qui s’en suit ainsi que l’état de déshydratation ne vous sera pas favorable ;

Idem pour les boissons qui contiennent de la caféine ou autres stimulants du genre. Ils vont vous réveiller, vous donner un peu plus d’énergie, mais une fois que ça retombe, vous risquez de vous retrouver avec une énergie zéro, plus fatigué que jamais.

Ne jamais prendre de somnifère non plus, cela risque fort de vous rendre confus, surtout à votre arrivée. Bien que vous ayez dormi, c’est aussi un sommeil de mauvaise qualité et pas du tout réparateur, donc il vaut mieux ne pas s’y fier.

L’essentiel quand vous atterrissez

Quand vous finissez par atterrir, ne courez pas dans votre lit pour faire une sieste ! Il faut se lever et prendre du soleil, même si vous décidez de vous mettre sur votre balcon et de vous y assoir pour profiter de la belle journée et des rayons du soleil qui vont vous aider à vous adapter au décalage horaire. Faites aussi un peu de sport si cela vous est possible.

Je vous conseille également d’adapter vos heures de repas à celles de votre destination. Aussi, quand c’est midi et même si vous n’avez pas envie de manger, vous allez devoir le faire pour que votre estomac lui aussi s’habitue. Le reste du corps suivra doucement.

1 Comment

  1. Merci pour ces conseils, nous allons justement partir dans trois semaines en Indonésie, avec 6 heures de décalage si je ne me trompe pas. Ça va être la cata puisque nous ne sommes jamais partis aussi loin.

    Post a Reply

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *